Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo

Favoris et Partage

www.francemonde21.tv

http://manuelpratiqueinternational.com





 
 
   
 
 
   
 
 
 
 
Evènements à ne pas manquer aux USA à partir du 14 juin 2019
Au Club Bonafide à New-York, le dimanche 16 juin à 18h30, ne manquez pas le concert du So French Cabaret. Il vous invite à entreprendre un voyage musical en faisant et en écoutant le puissant lien magique entre la musique de standards de jazz français et américains et vivre le romantisme et l'excitation de l'époque de la prohibition. Le So French Cabaret est un ensemble de jazz qui promeut les chansons françaises et américaines des années 1930-1940.
Plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique Divertissements de Bigplanete.com

A l’Alliance française de San Francisco, le vendredi 21 juin à partir de 18h, venez célébrer la Fête de la Musique. Les musiciens de Rue 66 vous feront danser et chanter aux sons des chansons françaises de Serge Gainsbourg, France Gall, Jacques Dutronc, Françoise Hardy et bien d’autres…
Plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique Divertissements de Bigplanete.com

 
 Evènements à ne pas manquer aux USA à partir du 14 juin 2019 
 
 
 
 
Les bibliothèques des présidents français et américains
Deux pays. Deux modèles. Le 10 juin dernier, Livres Hebdo est revenu sur les bibliothèques des présidents aux Etats-Unis et en France, et leur gestion différente de la postérité. Exemple phare : L’annonce controversée de la construction de la bibliothèque, dépourvue d’archives papier, de Barack Obama à Chicago, pour un coût qui avoisine les 500 millions de dollars. L’ensemble, qui inclura une tour-musée de 70 mètres de haut, une salle de sport et une annexe de la bibliothèque municipale de Chicago, a été confié à une fondation privée et non, comme c’était l’usage jusqu’à présent, à la NARA, la National Archives and Records Administration, agence fédérale dont les origines remontent à 1955. Depuis l’élection du premier président des Etats-Unis et jusqu’aux années 1930, les présidents américains avaient l’habitude, à l’issue de leur mandat, d’emporter avec eux l’ensemble des documents, archives, etc. créés pendant leur présidence. De cette gestion indépendante découle un éclatement des archives dans un pays immense, déplorée par les chercheurs. En France, les archives générées par les présidences sont versées, comme la loi y oblige, aux Archives nationales et sont dépourvues de la dimension « spectacle » que l’on peut retrouver outre-Atlantique.
 
 Les bibliothèques des présidents français et américains 
 
 
         
 
 
 
Etats-Unis : Donald Trump souhaite taxer le vin français
« La France taxe beaucoup le vin et nous taxons peu le vin français ». Avec cette nouvelle déclaration de Donald Trump sur CNBC, le président américain place un nouvel élément dans la guerre commerciale qui l’oppose à son homologue français, en laissant entendre que le vin américain serait victime d’une concurrence déloyale par rapport au vin français. En novembre dernier déjà, Donald Trump avait dénoncé le déséquilibre commercial entre la France et les États-Unis sur les produits viticoles, dans des tweets visant Emmanuel Macron. S’il existe bien un déséquilibre des tarifs douaniers entre les Etats-Unis et l’Europe, les taxes variant entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille pour l’un et entre 11 et 29 cents pour l’autre, le marché européen est toutefois loin d'être fermé aux vins américains. En effet, entre 2007 et 2018, les importations de vin « made in America » ont ainsi progressé de 200 % en France, l'Europe étant de loin le premier marché d'exportation pour les produits américains, selon les Douanes françaises. Le marché américain, à l'inverse, n'est pas aussi ouvert qu'il en a l'air, commente l’AFP. Les États-Unis reconnaissent ainsi les marques déposées, mais pas les appellations d'origine, ce qui constitue un frein pour les produits français.
 
 Etats-Unis : Donald Trump souhaite taxer le vin français 
 
 
 
 
What’s up in Paris : Juin 2019
Bienvenue dans le magazine « What’s up in Paris » du mois de juin 2019.
Mensuel, il est dédié à tout ce qu’il faut vivre, voir, écouter, et faire à Paris !
Alors restez avec nous et découvrez grâce à « What’s up in Paris » une sélection des incontournables du mois de juin 2019 !

Vivre
Le week-end du 8 et 9 juin sera sous le signe de l’évasion et de la découverte, avec la 16e édition du Festival du Népal, au sein de la grande Pagode du Bois de Vincennes. Au programme ? De la danse, de la musique, de la gastronomie traditionnelle ainsi que des conférences, le tout organisé par la Maison Culturelle du Népal de Paris. Pour les plus jeunes, le Festival proposera un atelier créatif et un atelier d’habillage traditionnel Sari et Bakhu.
Renseignements : www.maisonculturelledunepal.com

Envie de vivre à l’heure des Impressionnistes sur les bords de Seine ? Le 23 juin, les Vedettes de Paris organisent une croisière sous le thème des peintres du 19e siècle. Au départ de la Tour Eiffel, les plaisanciers pourront remonter le fil de l'eau et le cours du temps, en compagnie d'un guide conférencier, en français et en anglais, à la découverte des oeuvres impressionnistes mettant en scène Paris. Tarif : 25euros.
Réservations : www.vedettesdeparis.fr

Pour ceux qui ont envie de sortir des sentiers battus et de la capitale, direction le Domaine de Chantilly le 22 juin à la tombée de la nuit, pour un pique-nique en blanc chic et festif, au pied du Château. Les participants sont invités à ramener leur nappe blanche et leur propre dîner afin de le partager en famille ou entre amis, dans l'ambiance féérique du jardin anglais, illuminé pour l’occasion. A savoir : il est également possible de précommander un panier gastronomique créé pour l'occasion par Julien Lucas, chef de La Table du Connétable (1 étoile au Michelin). Au programme également : DJ sets et animation « bar à vinyles », bar à champagne, crème chantilly, et lâcher de lanternes la nuit venue. Attention cependant à bien respecter le dress code et à venir, tout de blanc vêtu !
Rens. Et réservations : www.domainedechantilly.com

Voir :
Si vous êtes passionné par la littérature française, foncez à la Bibliothèque nationale de France, qui accueille jusqu’au 7 juillet une exposition intitulée "Manuscrits de l’extrême. Prison, passion, péril, possession". Napoléon Ier, Alfred Dreyfus, Guillaume Apollinaire ou encore Marie Curie et Stéphane Mallarmé… L’exposition présente les textes, écrits dans une situation compliquée, de ceux qui ont fait l’histoire de la France. Les mots des auteurs anonymes sont tout aussi bouleversants.
Rens. : www.bnf.fr

Les fashionistas seront ravis de se rendre au Musée Yves Saint Laurent Paris afin d’y découvrir une sélection de 50 modèles haute couture, dont les iconiques Robes Mondrian et les bijoux-sculptures réalisées avec Claude Lalanne dans les années 60. De ces créations, Paris Match dira à l’époque : « Ce n’est plus le corps lui-même, mais le corps sculpté que les robes d’Yves Saint-Laurent veulent mettre en valeur ». L’exposition présente également les modèles les plus emblématiques de la Maison Yves Saint-Laurent comme le smoking, la saharienne et le trench-coat.
Rens. : www.museeyslparis.com

Un petit tour à Giverny, ça vous dit ? Profitez des beaux jours et rendez-vous à l’exposition Monet-Auburtin, jusqu’au 14 juillet. Vous y trouverez une sélection de peintures de Claude Monet (1840-1926) confrontées à celles du peintre Jean Francis Auburtin (1866-1930). Tout pour vous plonger dans l’air du temps des Impressionnistes.
Rens. : www.mdig.fr

Ecouter :
Le 27 juin à l'AccorHotels Arena de Paris, le mythique Quincy Jones se produira pour un concert unique en France. De quoi revivre l’impressionnante carrière de l’artiste qui, en 70 ans, a composé et produit des chanteurs légendaires tels que Louis Armstrong, Ray Charles, Barbra Streisand, Stevie Wonder, ou encore Ella Fitzgerald, Miles Davis et Frank Sinatra. A noter : Quincy Jones sera accompagné sur scène d’un orchestre symphonique et de plusieurs invités. Réservations : www.accorhotelsarena.com

La Fête de la Musique revient à Paris le 21 juin, pour une 38e édition. Parmi les lieux où vous pourrez écouter de la musique classique, la Pyramide du Louvre offrira un grand concert symphonique par l’Orchestre de Paris, avec au répertoire Berlioz et Brahms. A la Maison de la Radio, l'Orchestre National de France jouera les œuvres de Rachmaninov, Stravinsky ou encore Tchaïkovski.

Du 8 juin au 27 juillet, le Mona Bismarck American Center propose des concerts gratuits de l’été 2019 entre jazz et funk. Pour l’occasion, Sarah McCoy, Akua Naru mais aussi Jamison Ross sont annoncés sur la scène éphémère du Live@. Des DJ internationaux seront également de la partie. Tout le programme : www.monabismarck.org

Faire :
Le 15 juin 2019, l'Aquarium de Paris organise du YogAquarium, du yoga marin, à pratiquer en famille, devant le grand bassin Caraïbes. De quoi se détendre, devant les poissons exotiques et s’essayer à des postures liées à l’univers marin comme le dauphin et le flamand rose. A noter : La séance se termine par une phase de méditation sur une histoire sous l’eau, pour inviter au voyage sous marin.
Inscriptions sur le site de l’Aquarium de Paris

Paris est Ludique, le festival de jeux de plateaux est de retour à Paris les 29 et 30 juin 2019 sur la Pelouse de Reuilly. Ce grand salon du jeu en plein air qui vous fera découvrir les meilleurs jeux de société et les grandes nouveautés. Plus de 180 éditeurs de jeux, des associations et ludothèques de la capitale seront présents pour l’occasion. Un univers pour petits et grands, avec des espaces jeux de demain, jeux à volonté et un Royaume d’Alice, « les enfants laissés sans surveillance seront réquisitionnés pour faire des sandwichs, ou selon notre niveau de stock, pour en faire des sandwichs » !

Le Paris Vélotour revient à Paris ce dimanche 30 juin 2019 pour poursuivre ensuite sa tournée à travers la France. L’occasion pour les badauds de parcourir à vélo des sites de la capitale habituellement inaccessibles. Au total, 8000 cyclistes seront attendus pour 15 à 20 km de balade en famille ou entre amis. Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain !

 
 What’s up in Paris : Juin 2019 
 
 
         
 
         
 
 
 
Magazine de l'impatriation n°59 du 31 mai 2019
Bonjour et Bienvenue dans ce magazine impatriation du mois de mai 2019. Au sommaire ce mois-ci : l’Attractivité de la France avec un grand A qu’elle concerne celle exercée sur les touristes, les investisseurs, les travailleurs diplômés ou encore les étudiants ; et enfin une information importante si vos fonctions vous amènent à gérer des salariés détachés.
Malgré l’impact négatif des gilets jaunes, la France bat un nouveau record de fréquentation en 2018. Ainsi avec près de 90 millions de visiteurs majoritairement Européens, elle augmente de 3% par rapport à 2017. Ces touristes ont généré un chiffre d’affaires de plus de 52 milliards € d’euros soit une augmentation de 5% au regard de l’an passé. Le tourisme d’affaires quant à lui se porte également très bien dans l’hexagone puisque selon le classement par villes de l'International Congress and Convention Association, Paris redevient 1ère ville d’accueil avec 212 congrès, devant Vienne (172), Madrid (165) et Barcelone (163)".
Encore une bonne nouvelle pour la France qui pour la première fois intègre le top 5 des pays les plus attractifs en terme d’investissements pour le cabinet A.T. Kearney. Devancée par les Etats Unis en 1ère place, suivie de l’Allemagne puis du Canada et enfin du Royaume Uni, la France occupe la 5ème position et ce malgré la crise des gilets jaunes, elle reste selon cette étude, compétitive…Un avis que ne semblent pas partager les 1700 Conseillers du Commerce extérieur de la France interrogés. En effet, dans leur 6ème enquête sur le sujet parue le 27 mai 2019, ils sont 69% à estimer que l’attractivité du territoire s’est légèrement ou fortement dégradée depuis l’an dernier. Pour les CCE, La France s’appuie toujours sur les mêmes forces (coût de l’énergie et infrastructures, qualité de la main d’œuvre, qualité de vie, capacités d’innovation et de recherche, etc.) et souffre des mêmes faiblesses telles que sa fiscalité ou encore son climat social, ce dernier étant désormais le critère le plus mal noté.
Toujours à propos d’attractivité, les premiers "Indicateurs de l’attractivité pour les talents" de l’OCDE publié le 29 mai révèlent que la France ne fait pas rêver les talents étrangers qu’ils soient travailleurs très qualifiés, ou entrepreneurs. En effet elle arrive 22ème sur 35 pays analysés pour les travailleurs les plus diplômés et 24ème pour les entrepreneurs. En revanche elle arrive en 7ème position pour les étudiants étrangers, ses atouts : une voie vers un emploi quand le diplôme est décroché dans l’hexagone et des frais d’enseignements peu élevés. Une position honorable donc vis-à-vis de ce jeune public mais jusqu’à quand, si l’on considère que les droits universitaires devraient être multipliés par 10 à la rentrée de septembre.
Une dernière information avant de se quitter : Si vous gérez des salariés détachés, sachez que la transposition de la Directive européenne 2018/257 dans le droit français entrera en vigueur le 30 juillet 2020 et pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous sur le site de l4elan consultants à l’expatriation - expat-elan.fr
Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain 
 
 Magazine de l 
 
 
 
 
Magazine des Français de l'Etranger N°76 du 31 mai 2019
Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’Etranger de mai 2019. Au sommaire ce mois ci 2 interviews exclusives. Celles de Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France à l’occasion du lancement de la plate forme MMP, et celle de Maître Marc Cagniart pour en savoir plus sur le rôle du notaire dans l’expatriation, les résultats des élections européennes chez les Français de l’étranger et enfin un point sur l’expatriation des millionnaires dans le monde
Comme chaque mois, nous débutons ce rendez-vous avec un édito signé par Charles Henry Chenut, Avocat des Français de l’Etranger.
Voilà maintenant un mois que la souscription pour la reconstruction de Notre Dame de Paris a été ouverte. Plus de 800 millions d’euros de dons ont été faits. Beaucoup d’entre nous, Français de l’étranger, ont d’ailleurs largement contribué à cet élan de générosité. Sans entrer dans la polémique déplacée de la motivation de ces dons en raison de possibles déductions fiscales, il s’avère qu’effectivement lorsque vous donner votre argent aux œuvres et aux associations, vous pouvez déduire de vos impôts ces sommes. C’est une réduction de votre impôt sur le revenu que la loi française vous offre. Vous pouvez même, lorsque vous êtes résident fiscal français, déduire de vos impôts, lors de votre déclaration française, vos dons faits à des œuvres ou associations en Europe. Aussi, la question s’est donc posée à l’égard des Français de l’étranger qui réalisaient des dons en France et qui percevaient également des revenus en France. Le mécanisme légal de déduction fiscale devrait alors naturellement s’appliquer, sans discrimination de la résidence du donateur. Une certaine logique juridique, une certaine égalité de traitement … a priori garantie ! Or, il n’en est rien : les dons des Français de l’étranger ne sont pas déductibles de leurs revenus français. C’est là encore une pratique discriminatoire qui ne repose sur aucun fondement légal. Pour tenter de se justifier, le Gouvernement en 2015 trouve pourtant un argument fallacieux sur lequel il n’est pas revenu depuis. Mais en cette période de réforme fiscale concernant les Français de l’étranger, il serait opportun de reconsidérer cette position administrative et de permettre que la générosité des Français ne soit pas différenciée, ni leur altruisme bridé. Là encore, que la loi – même fiscale – soit égale pour tous ! Que celui qui fasse un geste, soit cette fois ci et pour une fois l’administration …
Nous avons rencontré le 24 mai, Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France afin d’en savoir plus sur la plate forme baptisée « Mobility Management Platform (MMP) créée par Mercer en collaboration avec ServiceNow. On écoute tout de suite Jean-Philippe Sarra
A l’occasion du 115ème congrès des Notaires de France qui aura lieu début juin à Bruxelles, nous avons rencontré Maître Marc Cagniart. Une occasion pour faire un tour d’horizon sur le rôle du Notaire lors que l’on est Français de l’étranger et de son importance.
Au lendemain du vote pour les Européennes, on apprend que les Français de l’étranger sont près de 37% à avoir plébiscité la liste Renaissance soutenue par La République En Marche, le modem et ses partenaires. Europe-Ecologie-Les Verts de Yannick Jadot remporte la deuxième place avec plus de 20% des voix. Quant au RN qui arrive premier dans l’hexagone, il ne fédère que 7,10% de nos compatriotes basés hors de nos frontières. Des résultats donc très différents de ceux enregistrés en France…l’éloignement physique de la crise sociale qui secoue notre pays depuis des mois en serait-il la cause ?
Un rapport publié à la mi mai par le  cabinet sud-africain Net World Wealth révèle qu’en 2018, 108 000 millionnaires auraient quitté leur terre natale pour s’expatrier. Ce sont ainsi et par ordre décroissant les millionnaires Chinois, Russes, Indiens et Turcs qui sont les plus enclins à partir vivre ailleurs. Les motivations des Russes reposent en général sur le besoin de sécurité, quant aux Indiens et aux Turcs ils redoutent l’instabilité politique. Enfin la fiscalité serait le principal moteur au départ des 5000 Français qui auraient quitté l’hexagone l’an passé. Enfin, le top 3 des pays les plus attractifs pour ces individus fortunés, sont l’Australie, les Etats Unis et le Canada.
Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain 
 
 Magazine des Français de l 
 
 
         
 
 
 
Magazine Alerte Export du 16 mai 2019
Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de mai 2019. Au sommaire, un salon pour les entreprises qui souhaitent s’internationaliser, les conseils de Frédéric Ibanez spécialiste du Portugal, une conférence spécialement dédiée à l’investissement au Brésil, l’escalade de la guerre commerciale entre les USA et la Chine et enfin quelques news du Brexit

Le Salon des 24 heures de l’international qui aura lieu les 20 & 21 novembre 2019 au Palais de la Porte Dorée offrira une grande place au développement des ETI/PME et start up à l’international. Pour ce faire, des partenariats avec des associations réunissant des porteurs de projets sont mis en place et des pays seront présents comme notamment le Brésil, le Japon, la Hongrie, les USA, la Chine. Une occasion unique pour les entreprises désirant internationaliser leur business de découvrir de nouveaux marchés, de nouvelles opportunités et de rencontrer les experts qui les aideront dans la réalisation de leur projet.
Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci Dans le cas d'une installation au Portugal, quels documents devront-ils être traduits ?

Le marché Brésilien vous inspire ? Alors ne manquez pas une conférence le 23 mai à 15h à Paris. Celle-ci baptisée « Brésil : les nouvelles raisons d’investir » se déroulera à la Chambre de Commerce du Brésil en France.

Au programme de cette conférence : les relations France-Brésil, les prévisions de croissance, le commerce extérieur entre le Brésil et la France, les problématiques liées aux taux de change, et enfin les aspects fiscaux. Les intervenants mobilisés pour cet évènement sont : Philippe LECOURTIER – Président du Conseil de la Chambre de Commerce France Brésil, Charles Henry CHENUT –CCE et Avocat associé de Chenut & Oliveira Santiago, Daniel BRAGA, Diplômé en relations internationales de l'IBMEC-RJ et partenaire et conseiller en investissement chez BankRio, : Fabio SILVEIRA, Directeur: Master Shipping Logistica Internacional Ltda et ALL BEST GROUP, Gustavo FARIA, Directeur commercial: BT Corretora de Cambio et enfin Arnaud BLEUEZ, Associé et fondateur de BPC Partners.
Cette conférence sera suivie d’un Happy Hour et enfin d’un dîner pour ceux qui souhaitent y participer. Pour vous inscrire et en savoir plus sur cet évènement – rendez-vous sur http://www.ccbf.fr

Le 10 mai dernier l’escalade de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats unis est montée d’un cran. En effet Donald Trump a augmenté le montant des droits de douane de 5700 catégories de produits chinois qui seraient désormais taxées à 25% sur le territoire américain. De nouvelles mesures qui pourraient selon le Président des USA être levées en fonction de l’avancée des négociations entre les deux pays…ou pas. En guise de représailles, Pekin a à son tour, annoncé qu’à compter du 1er juin près de 2500 produits en provenance des Etats Unis seraient eux aussi taxés à 25%... Et la pression augmente sur l’UE que la Chine tente de séduire alors que les USA la menacent.

Alors que Theresa May serait selon les propos de plusieurs médias, sur le point de reculer sur la signature d’une union douanière permanente souhaitée par le Labour party, la question « Brexit or not Brexit » se pose à nouveau. Néanmoins, la date présumée de sortie du Royaume Uni au 31 octobre arrêtée par les 27 de l’UE lors d’une réunion le 11 avril dernier semble certaine car à quelques jours des élections européennes auxquelles la première Ministre britannique voulait échapper, il est maintenant trop tard.

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.

 
 Magazine Alerte Export du 16 mai 2019 
 
 
 
 
La numérisation de l'économie a-t-elle une influence sur le droit ?
Charles Meyer, Avocats d'affaires au barreau de Paris répond aux questions suivantes :
- La numérisation de l'économie a-t-elle une influence sur le droit ?
- La fiscalité internationale est-elle affectée par la numérisation de l'économie ?
- Que peut faire l'entrepreneur face à ces nouvelles questions ?
 
 La numérisation de l 
 
 
         
 
 
 
Gérard PELISSON - Président de l' UFE
Pour découvrir en 20 mn toute la vie de Gérard PELISSON

co Fondateur du Groupe ACCOR
 
 Gérard PELISSON - Président de l 
 
 
 
 
Salon des 24 Heures de l'International - 14 et 15 novembre 2018
Découvrez la vidéo du Salon des 24 Heures de l'International qui s'est déroulé les 14 et 15 novembre 2018 à Paris au Palais de la Porte Dorée, dédié au développement des hommes, des femmes et des entreprises à l'International.
 
 Salon des 24 Heures de l 
 
 
         
 
 
 
Votre avenir après le Brexit : Enquête Opinionway
Vous êtes aujourd’hui plus de 2 000 à avoir répondu à l’enquête « Français du Royaume Uni : Quel Avenir après le Brexit ? »
L’enquête est toujours accessible, n’hésitez pas à y répondre – Des personnalités françaises du Royaume Uni répondent à la question…
 
 Votre avenir après le Brexit : Enquête Opinionway 
 
 
 
 
Alphatrad
Découvrez le spécialiste de la traduction et de l'interprétariat... Avec un réseau de plus de 1500 traducteurs professionnels dans le monde entier, ALPHATRAD est aujourd'hui un des leaders européens de la traduction destinée aux entreprises.

Pour en savoir plus : http://www.alphatrad.com
 
 Alphatrad 
 
 
         
 
 
 
Plateforme de pilotage des transports et des Douanes : MyTower
Vidéo de présentation de MyTower by ALIS INTERNATIONAL, une plateforme de pilotage des transports et des Douanes pour une optimisation des processus avec – à la clé – un gain substantiel de la qualité et de la productivité des opérations.
Intervenant :
· Joel Glusman, CEO CRYSTAL Group 
· Jean Christophe Cuvelier, Directeur Général ALIS INTL 
· Mohamed Ould, Directeur Technique & Scientifique (Recherche & Développement) ALIS INTL

 
 Plateforme de pilotage des transports et des Douanes : MyTower 
 
 
 
 
La vie au quotidien aux USA – Partie III : Assurance Santé
Emission présentée et animée par François Enius - Journaliste

Intervenants plateau:
Philippe SANSON - Directeur du CLEISS
Dr Gerard EPELBAUM - Medecin et Dentiste en cabinet privé et Professeur Associe a l'université de NYU
Jean-Paul Barre - Expert en assurance - WellAway - CCE

Intervenants vidéo :
Pierre Berardo - General Manager Roche Bobois - CCE
Catherine Chardon - Chief Executive Officer de RATP Dev America - CCE
Martin Bischoff - Managing Director French-American Chamber of Commerce

1ère partie :
Introduction et présentation des invités

2ème partie :
Le fonctionnement du système de santé aux USA
Différences avec la France

3ème partie :
Quelles assurances existantes, lesquelles choisir ? Où s'adresser ?
Avanatges et inconvénients (qualité des soins)

4ème partie :
Loi Obamacare : points positifs et négatifs
Balayer les idées reçues sur l'Obamacare

5ème partie :
Le coût des soins
couvertures
remboursements

6ème partie :
Le calcul de votre retraite

Conclusion
 
 La vie au quotidien aux USA – Partie III : Assurance Santé 
 
 
         
     
         
     
         
     
         
 
 
 
 
   

 


Google+